top of page

Trouble de l’accès à l’apprentissage (TAA)

Description:

L’enfant victime d’un trouble de l’accès à l’apprentissage rencontre des difficultés à entrer en apprentissage sans que celles-ci soient inhérentes à des soucis cognitifs, mnésiques ou logopédiques. Il ne s’agit pas de l’action d’apprendre (même si celle-ci peut se révéler plus compliquée que la norme des autres enfants), mais ici, d’accepter d’entrer dans un apprentissage. Il y a comme un blocage, un refus à la porte d’entrée.

 

Il ne s’agit pas ici d’un trouble des apprentissages, car les symptômes se rapprochent d’un trouble oppositionnel avec provocation. Toutefois, ceux-ci n’apparaissent que lorsqu’il s’agit d’entamer un apprentissage. L’enfant concerné peut tout à fait être adéquat dans son attitude et son comportement dans tous les autres moments de la vie de la classe et élever des défenses (fuite, agressivité, passivité, attentisme, …) au moment d’entamer un apprentissage.

Symptômes :

Attitude de retrait, peut se faire oublier

Opposition claire (verbalisée)

Opposition déguisée (mise en route nulle ou lente, discussion, autres occupations diverses, perte de documents, …)

Ne pose pas de questions à l’enseignant

Effacement des erreurs et corrections de la même couleur que la production

Triche, copie sur un camarade, demande les réponses

Devoirs non-faits récurrents

Refus des mesures de soutien (appuis, enseignement spécialisé, logopédiste, psychologue, devoirs surveillés) ou entrée de manière passive

Sensibilité exacerbée aux regards des camarades

Mise au travail possible dans un cadre individuel et protégé

Risques:

Ralentissement des apprentissages, perte du suivi du rythme de la classe, arrivée d’un écart avec les autres camarades de la classe. Ce retard va alors auto-alimenter le trouble et le renforcer. Redoublement, rupture scolaire, finalisation d’un parcours scolaire au-dessous des réelles capacités cognitives de l’enfant.

Prévalence: 6% garçons - 2% filles

 

Retour à la page FUTURS TROUBLES ET DIAGNOSTICS

  • Syndrome de pression scolaire (SPS)

  • Syndrome de déni parental (SDP)

  • Syndrome parental compensatoire (SPC)

  • Syndrome parental de surprotection scolaire  (SPSS)

  • Syndrome d’aliénation religieuse (SAR)

  • Syndrome de cristallisation personnelle (SCP)

  • Trouble du sauveur perpétuel (TSP)

  • Syndrôme de l’entertainement généralisé (SEG)

bottom of page